Une nouvelle pépite dénichée il y a quelques temps que je souhaitais vous faire partager.


Un film 16mm réalisé par Mario Marret dans les années 1959, sur un commentaire de Serge Reggiani : la piste blanche

Piste blanche 1

Cinq pays européens participent à une expédition scientifiques au Groenland pour établir le bilan glaciaire de l'Ice Cap. Dirigée par Paul Emile Victor, l'expédition de trente-deux membres est divisée en cinq groupes sans tenir compte des nationalités. Lorsque la piste blanche ne sera plus qu'un souvenir, que restera t-il de cette vie en commun? Avant tout des résultats scientifiques importants, mais aussi une sagesse acquise au cours de cette longue expérience.

Car si la promiscuité, en exacerbant les rancœurs, a parfois rendu la vie difficile, jamais un mot déplacé ne fut prononcé, jamais un geste inamical ébauché, et de cette volonté collective de concorde nait l'espoir que les peuples de la terre apprendront un jour, à vivre en commun pour la paix.